March 8, 2012

New Crush,New way to wear x Privé Jewellery



Hello les filles, 

ce que j'aime par dessus tout, c'est comme aujourd'hui partager avec vous un nouveau "crush" une nouvelle découverte, vous montrer de l'originalité, et cette fois-ci c'est une nouvelle façon de porter le bijou, que nous les femmes aimons tant...

Il y a quelques semaines je vous avais présenté la marque de bijoux de mon amie et extraordinaire Lauren > Pristine , elle aussi apporte une singularité dans ses créations en offrant une nouvelle façon de voir le piercing au travers de boucles d'oreilles uniques. Aujourd'hui je vous présente la marque de joaillerie Prive Jewellery qui a elle aussi imaginé des bijoux au porté précieux un peu particulier.... Ce qui me plait d'autant plus dans tout ca, c'est que l'histoire de la marque née de deux soeurs et c'est ce qui pour moi a le plus de valeur.
Qui se cache véritablement derrière Privé Jewellery ?
Katia et Sonia Gaydamak ... C'est l’envie de deux sœurs de faire un projet ensemble. Leurs différences les rendent complémentaires et ont uni les qualités de chacune pour créer une maison de joaillerie. Les soeurs d’origine russe ont grandi entre Paris et New-York. L’une est la créatrice, la seconde chapeaute la partie business.
Si l’on parle d’elles, c’est parce que leur dernier bijou est une petite révolution dans le monde de la joaillerie. L’idée ? Un bracelet de main que l’on glisse au creux de la paume, qui revêt la main avec finesse d’une création or et diamants digne des mille et une nuits.

Sonia qui est une fille extraordinaire et passionnée m'a en quelques mots décrit leur univers, leur originalité et leur histoire... 



"Privé Jewellery c'est ma soeur Katia et moi qui avons eu envie de créer des choses à la perfection, dans la vraie tradition des grandes maisons de joaillerie mais notre priorité était et est toujours de faire des choses nouvelles, originales, différentes. Ce qui compte pour nous c'est d'éviter de suivre la mode, les tendances. On essaye plutôt d'imaginer quelque chose qui n'existe pas, ou à revoir d'une nouvelle façons. On se dit que nos voyages, nos rencontres, nos études, nos passions ciné et littérature doivent forcément influencer la façon dont on voit les choses. Et on veut surtout profiterd'être de cette génération où tout va si vite, si loin. En fait, pour nous ce serait simplement dommage de répéter ce que les autres ont deja si bien fait. Mais le bracelet de main n'est pas né comme ça. Katia essayait un jour des fringues dans une boutiques et son bracelet (poignet) a accroché la maille. La vendeuse lui a hurlé dessus alors elle l'a enlevé et l'a tenu entre ses doigts sur sa main. Et la, révélation!!!! "
Inspirées par les créations majestueuses de Cartier dans les années 40, par les commandes spéciales des Maharajahs et par la maison de Haute Joaillerie française JAR (Joël Arthur Rosenthal), les soeurs Gaydamak proposent des pièces élaborées, précieuses, vintage et modernes à la fois.
 Un bijou romantique apposé comme un tatouage oriental, qui avait suscité l'envie d'habiller l'intégralité de la main. De jolies entrelacements d'or noir ou blanc à porter de manière bohème ou comme des bracelets de force raffinés pour un côté plus rock.
Déclinés en version or blanc, or jaune ou or rhodié noir et pavé au choix de rubis, diamants blancs, diamants bruns ou diamants noirs; les bracelets Prive Jewellery existent en 3 modèles baptisés Koral, Karioka et Karess.

Miroslava Duma, it-Girl et rédactrice pour le Harper's Bazaar Russe est amie et fan des bijoux, qu'elle porte partout et a toutes les fashion weeks aux quatres coins du monde !
  

Alors avis à toutes celles qui souhaitent s’offrir un très beau bijou qu’elles ne retrouveront pas partout, ces bracelets de mains Prive Jewellery sont faits pour vous!

Bracelets de mains Prive Jewellery
En exclusivité chez Montaigne Market & CARATIME.fr

** I also thought of my friends who don't speak french... **

Privé Jewellery designed and created by sisters Katia and Sonia Gaydamak is apparently a way to wear diamonds differently. When sisters Katia and Sonia Gaydamak decided to join forces to create a new, powerful brand, they used what they know best: their complicity and their lifelong boundless interest for jewellery.
Katia designs. She is always one step ahead and knows how to enhance a woman’s natural beauty. She loves playing with stones, imagining how they will look once the jewellery is created. Her inspirational figures are the ones of pure feminine elegance and style: Cartier up until the 1940’s, the Maharajas’ exceptional pieces, or JAR. Studied International Politics at the American University of Paris. Started working with Daniel K and Jacob & Co. in NYC and got her passion for jewellery from them.


Sonia manages the business aspect of that edifying creation. Eager about diamonds and gemology, educated in Paris and New York, she uses her multicultural background to develop a strong brand that reflects her sister’s talent and her own passion. Studied at Columbia University NY and GIA.


Instead of being worn at the wrist, the bracelet is actually worn at palm level. Its unique positioning magnifies the beauty of every gesture and truly shows off this incredible piece.
The luxury hand bracelet has already received a strong presence overseas, with style-makers like Miroslava Duma (editor for Russian Harpers Bazaar) photographed sporting the style about town. The bracelet is now garnering the attention of the discerning fashion-forward set here in the states.
Available in white gold, yellow gold, black rhodium and paved with the choice of rubies, white diamonds, brown and black diamonds, Prive Jewellery’s hand bracelets are available in three models: Koral, Karioka and Karess. This luxurious bracelets retail between $6,000 – $22,000.
You can purchase Prive Jewellery at either Caratime.fr & at the on-trend French boutique, Montaigne Market.  
  
  
   


  

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...