February 12, 2012

New Crush x Delphine Delafon


Hello les filles ! Encore un Crush, encore une decouverte a partager avec vous .... Les sacs "Delphine Delafon" ! 
Delphine Delafon confectionne votre sac sur mesure. Vous choisissez la taille, le tissu, les chaînes... Bref, il sera a votre image et ca n'a pas de prix, d'afficher et de garder son identité et ses gouts...

Delphine Delafon a un an et demi. Pas elle bien sûr, mais sa marque éponyme de sacs bourse parfaitement reconnaissables qu’elle fabrique de ses mains sur commande. Un an et demi, c’est aussi l’âge de son fils… Coïncidence ? Je ne crois pas. « Quand je suis tombée enceinte, j’avais envie de fabriquer, il fallait que fasse quelque chose de mes mains. Je crois que c’est un truc de femme enceinte » lâche-t-elle au milieu de ses créations. A cette époque, Delphine cherchait à s’offrir un petit sac bourse, mais elle ne l’a jamais trouvé nulle part, donc elle se l’ai fait elle-même. « Et là, j’ai vu mes copines et mes cousines défiler à la maison, elles en voulaient un aussi. J’avais deux ou trois peaux qui trainaient à la maison, je leur ai proposé de passer voir, et de fil en aiguille je me suis mise à faire des sacs. » raconte-t-elle. 
Un hasard donc, mais cette jeune parisienne en legging léopard et santiags python ne rêve bizzarement pas du tout d’inonder les concept stores de la capitale, qu’elle ne démarche pas, puisqu’elle s’est arrêtée à ce concept très intimiste : du sur-mesure, du home-made, du bouche-à-oreille. « Après il y a des boutiques comme Merci qui m’ont contacté, et ça, ça ne se refuse pas ! »admet-elle.
Mais avant de s’attaquer aux sacs, Delphine était plutôt couture. Pas très branchée études (bien que passée par Penningen, le Studio Berçot et l’atelier Chardon Savard), elle a appris toute seule comme une grande. « Depuis toute petite déjà j’adore bricoler des fringues, couper mes t-shirts, les recoudre… » Elle est vite partie exercer ses talents dans les ateliers parisiens. « J’ai travaillé chez Carven du temps où c’était encore une maison de couture à l’abandon, se souvient-elle. Jusqu’à qu’ils mettent la clé sous la porte ».

 Heureusement, elle reçoit vite une proposition de Michel Klein, pour qui elle dessinera la ligne bis, et c’est là-bas qu’elle connaîtra Alix Petit avec qui elle donnera naissance à la marque Heimstone.  Un succès et des divergences créatives plus tard, elle quitte finalement l’aventure. « J’étais un peu déçue, cette marque c’était toute ma vie. Mais j’ai toujours gardé en tête l’idée de refaire des vêtements, sauf que tout reprendre à zéro, ça me paraissait insurmontable » raconte-t-elle.
Who are you Delphine?
I am a 29 years old Parisian. I was born in Los Angeles but my family is French. My grandmother was married to an American for 20 years and my parents lived in the United States for 6 years so I’ve spent a lot of time in the US. I am really attached to the country and particularly to New York.

I’ve been working in the fashion industry for the past 10 years. I worked several years with designers such as CarvenMichel Klein and Irié before I decided to start my own clothing line with a friend who I met at Michel Klein. We launched our company, Heimstone, together in 2007 and it has been a great adventure. But unfortunately, three years later, our relationship became too complicated, so I decided to go my way.




How did you start designing bags?
I first started to make bags for myself … My friends and acquaintances then placed some orders and it created a snowball effect! I started to catch the press interest and then the requests started pouring. Today, one year later, I am the proud designer of the Delphine Delafon brand! The bags are “one of a kind” and are all numbered. 

When was your first collection born?

In 2009, after I left Heimstone, I did freelance work for a year and a half for different projects – an art gallery, a night club, with photographers etc… And then I got pregnant, had a bit of extra time and started creating bags…  

All your bags are custom made, how much work does it take to create one of them?

It is a complicated process to make bespoke bags, but it’s interesting, challenging and it’s what makes the brand truly unique. I do everything myself. My studio is in my apartment in the 14th arrondissement of Paris. I receive my clients there and we talk about what they want. We select the fabric/leather together and think about about the look of the bag, where to put the fringe, the studs or whatever they choose. Then I revise the leather; as it is for a bag, it has to be reinforced before I can start to stitch.
Price range for your bags?
It depends on the fabric. They start at 300€ for a simple fabrics and can cost up to 600-800€ for those made with reptile leather.

For more information access Delphine’s website here or email her on d.delafon@gmail.com

 







interview via l'officel Mode

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...